De la modernisation écologique
jeudi 22 octobre 2015

Cette séance du séminaire "Gouverner le vivant" s’articule autour de la présentation de l’ouvrage “Regards croisés sur Rio+20 : la modernisation écologique à l’épreuve” (CNRS éditions, 2015).

La notion de “modernisation écologique” est à la fois un discours qui oscille entre une théorie des sciences sociales et un projet politique “pragmatique” dont l’influence a grandi au sein des États européens et de certaines institutions internationales. Le Sommet de la Terre Rio+20 a illustré à la fois la domination de ce courant dans les discours officiels de grandes institutions internationales (PNUE, UE,...) et une véritable épreuve des faits. En effet, le projet politique de modernisation écologique a butté sur trois problématiques structurelles majeures : une gouvernabilité mondiale compromise par des rapports géopolitiques tendus, les contradictions encore très prégnantes entre économie capitaliste et environnement, les limites de la participation de la société civile.

• Invité : Jean Foyer, CNRS-ISCC

• Discutant : Xavier Arnauld de Sartre, CNRS-SET

Lectures autour de la séance :

- Jean Foyer, « Introduction. La modernisation écologique à l’épreuve de Rio+20 », in Jean Foyer (dir.), Regards croisés sur Rio+20. La modernisation écologique à l’épreuve, Paris, CNRS Éditions, 2015, p. 11-28. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01188337

- Arnauld de Sartre, X. ; Castro, M. ; Hubert, B. et Kull, C. Modernités écologique et services écosystémiques. In Arnauld de Sartre, X. ; Castro, M., Dufour, S. et Ozwald, J. (Dir) Political ecology des services écosystémiques, Peter Lang, Bruxelles, 2014

Lieu : ISCC/CNRS, 20 rue Berbier-du-Mets, 75013 Paris. M° Gobelins.