1971 - 2021 : Les 50 ans du ministère
de l'environnement

Présentation

Historique

Thématiques

Carte

Galerie

Ressources

Actualités
MENU

Le Conseil de l’Europe : pionnier sur la scène européenne

image par defaut

Au plan européen, le Conseil de l’Europe est la première organisation intergouvernementale à mettre la question de l’environnement à son agenda avec la constitution d’un Comité Européen pour le Sauvegarde de la Nature et des Ressources naturelles dès 1962. Son mandat le disposait à appréhender et à lutter contre les pollutions de l’eau et de l’air, à réglementer la fabrication et l’usage des pesticides, à encourager la création de parcs et de réserves, à protéger la faune et la flore et à promouvoir l’éducation et l’information des européens.

En 1965, il innova en créant le diplôme européen des aires protégées qu’il délivre aux aires protégées remarquables pour les valeurs naturelles qu’elles abritent et qui sont bien gérées. La réserve zoologique de Camargue créée et gérée par la Société Nationale de Protection de la Nature en fut la première bénéficiaire.

En 1968 il adopta une déclaration sur la pollution de l’air aux recommandations ambitieuses pour l’époque et une charte européenne sur l’eau qui inspira de nombreuses législations nationales.

Mais c’est sans conteste la conférence qu’il organisa à Strasbourg du 9 au 12 février 1970 dans le cadre de la première année européenne de la protection de la nature, qui restera dans la mémoire de son action comme celle qui, tout à la fois, clôtura la période d’incubation et d’apprentissage des européens aux questions environnementales et ouvrira sur une nouvelle ère, celle de l’institutionnalisation de ces questions dans la politique interne des États membres. Elle se conclut par l’adoption par toutes les parties prenantes, nombreuses à y participer, d’une déclaration comportant une trentaine de recommandations dont celle de mettre en place des ministères de l’Environnement.