Histoire de la protection de la nature et de l’environnement
Histoire de la protection de la nature et de l’environnement MENU

Projet de colloque "Histoire et archives de l’animation nature et de l’éducation à l’environnement"

Attention ! Nouvelle réception des propositions le 1er mai 2021

Ce colloque auquel l’AHPNE est partie, prévu les 30 et 31 mars 2022, vise à ouvrir de nouvelles pistes sur cette thématique tout en dressant une première synthèse d’éléments recueillis depuis 2016 dans le cadre de 6 journées d’étude préparatoires.

L’éducation à l’environnement a connu des bouleversements dans les années 1970. Avant cela, des associations à vocation multiples ont fait avancer la conservation de la nature et la gestion écologique du patrimoine naturel et humain. Les sociétés savantes, principalement d’histoire naturelle, ont développé la diffusion de l’information scientifique : elles ont été les premiers lieux d’information et de sensibilisation du public et ont exprimé la volonté d’éduquer la jeunesse en lui donnant le goût de l’étude, de l’observation, de la compréhension et l’amour de la nature.

Dès leurs origines, en France, des associations d’éducation populaire et des scouts utilisent la nature comme support d’animation. Les séjours "hors des murs de l’école" sont initiés dans les années 1950. Les premiers stages d’étude du milieu et d’observation sont organisés.

Les années 1960-1970 sont une période d’effervescence pour les associations régionales de protection de la nature, dont la nature et l’intensité des mobilisations diffèrent. Des clivages se font jour : rural-urbain, écologistes-productivistes, centre-périphérie, libertaire-autoritaire, identité-cosmopolitisme… Les associations proches de l’écologie politique se multiplient. La période est aux mobilisations et à la diffusion d’associations territoriales luttant contre des aménagements.

Les années 1990 sont marquées par une complexification du secteur. Les modèles didactiques, les courants, les approches commencent à être identifiés et à se théoriser. Sous l’influence de la conférence de Rio, la notion de "valeur de l’environnement" se complète de la notion de "civisme" en sensibilisant les jeunes à l’impact de leur comportement sur l’environnement ainsi que de solidarité à l’égard de l’environnement au sein de nos sociétés et vis-à-vis des pays les plus pauvres. Le concept de "développement durable" fait son apparition en suscitant débats et controverses.

Voilà résumées à grands traits les évolutions du secteur.

Cette histoire reste largement à produire.

Les associations et réseaux d’éducation à l’environnement n’ont pas encore 50 ans et leur organisation, leurs champs d’intervention, les idéologies qui les traversent sont loin d’être bien identifiées et stabilisées.

Cet appel s’adresse aux associations, praticiens, archivistes et chercheurs/observateurs.


Par Henri Jaffeux

Documents à télécharger

  Appel à communication   Annexe chronologique

Rendez-vous

7 mai    >    9 juin

Le moment des 100 mesures pour l’environnement au tournant 1970
> Voir tous les rdv